perfusion, chimiothérapie, nutrition, voie sous-cutané, voie périphérique, cathéter central, chambre implantable, set de soin Hartmann
 
Accueil  
 
  Au niveau du patient
  Perforation de la veine
  Point de ponction
  Infiltration locale
  Obstruction du cathéter
  Infection sur cathéter

Complications vasculaires
  Veinite
  Phlébite et thrombophlébite
  Embolie gazeuse
 

Obstruction du cathéter

Mécanismes

 
L’obstruction du cathéter se manifeste par un débit très ralenti de la perfusion ou un arrêt de l’écoulement du produit.

Elle est provoquée soit :
 par la présence d’un thrombus (caillot) lié à un retour veineux dans le cathéter.
 par une incompatibilité des produits provoquant une précipitation.
   
Prévention
 
Il est nécessaire de :
 régler le débit en tenant compte du volume et du temps de passage de la perfusion.
 surveiller régulièrement l’écoulement des différents produits et particulièrement lorsque lors des mobilisations du patient.
 éviter tout reflux sanguin au niveau des tubulures (favorisant la formation de caillots).
   
Conduite à tenir en cas de problème
 
Dans un premier temps, on teste si la ligne est bouchée en pratiquant un « retour veineux ».
Cette manipulation consiste, à ouvrir totalement le régulateur de débit et à abaisser le flacon ou la poche au-dessous du niveau du cathéter. Le sang doit alors refluer doucement dans la ligne de perfusion. S’il n’apparaît pas de sang dans la ligne de perfusion, c’est que l’aiguille est bouchée. Si c’est le cas, on arrête la perfusion et on enlève l’aiguille de la veine.
Dans le cas où la tubulure est munie d’un robinet à trois voies, il est possible à l’aide d’une seringue d’effectuer une aspiration pour tenter de faire revenir le caillot dans la seringue. Si cette manipulation ne permet pas la reprise du débit, il faudra envisager de changer la ligne de perfusion et de renouveler le point de ponction sur une autre veine périphérique.

Il est fortement déconseillé voire dangereux de :
 tenter la désobstruction en injectant du NaCl 0.9% (ou autre)
 rompre le système clos du dispositif en désadaptant la tubulure du cathéter et en pratiquant des manipulations.